logo
banner

Cours d'eau bruxellois

Le Vogelzangbeek en le Zuunbeek

(retour vers l'aperçu >)

Le Vogelzangbeek prend sa source sur les plateaux fertiles du village de Vlezenbeek où on l'appelle 'Vleze', un nom qu'il porta un temps à Anderlecht, ce que rappelle l'allée de d'Hof ter Vleest. C'est à un petit estaminet dit 'Den Vogelen Sanck' à la fin du 18ème siècle que l'on devrait l'appellation actuelle.

Le Vogelzangbeek à la particularité d'être à la fois frontière communale et régionale. Il coule sur 6 kilomètres à la frontière entre Anderlecht et la Région flamande à travers des paysages typiques du Pajottenland. De plus, c'est un des rares cours d'eau de la région bruxelloise à encore couler à ciel ouvert sur tout son trajet et à avoir gardé son cours sinueux d'origine. Ses méandres s'étendent dans un milieu où se succèdent champs, prairies et bois, une diversité qui lui confère une indéniable valeur écologique. Entre l'hôpital Erasme et la chaussée de Mons s'étend la réserve naturelle de la 'vallée du Vogelzangbeek'. Cette zone écologique reconnue abrite des marais, des étangs et des prairies humides. Elle offre également un refuge à la chouette chevêche!

Le Vogelzangbeek se jette dans le Zuunbeek un peu avant le canal de Charleroi-Bruxelles. A son tour, le Zuunbeek fait don de ses eaux à la Senne sous terre après être passé sous le canal.

Le Zuunbeek

Le Zuunbeek prend sa source à Pepingen en Région flamande. Il s'écoule ensuite vers Bruxelles où il fusionne avec le Vogelzangbeek à Anderlecht. Il suit ensuite la limite de la Région bruxelloise pour finalement se jeter en souterrain dans la Senne à Leeuw-Saint-Pierre, après avoir traversé le canal. Depuis 2011, les eaux usées domestiques ne se déversent plus dans le cours d'eau, mais sont collectées puis acheminées vers les stations d'épuration de Bruxelles-Sud et de Sint-Pieters-Leeuw pour y être épurées.

En savoir plus:
La vallée du Vogelzangebeek à Anderlecht >>
Entre Vogelzangbeek et Geleytsbeek >>

Promenades guidées:
CCN Vogelzang CBN >>