En cas de mauvais rendu du mail, cliquez ici. Voor de NL-versie, klik hier.


    INVITATION

Retour aux sources
Acte 4: Rouge-Cloître


mardi 28 août 2018 de 15h à 18h
logo
  foto
     
  Un travail collaboratif pour rendre aux sources la place
qu’elles méritent dans notre patrimoine collectif


Autrefois, chaque petit village bruxellois avait sa source, souvent dédiée à son Saint-Patron. Aujourd’hui, ces sources ont en partie disparu, sont plutôt méconnues, voire délaissées. A Bruxelles, un travail collaboratif veut les recenser et les faire mieux connaître pour leur rendre la place qu’elles méritent dans notre patrimoine collectif.

Avez-vous de l’info sur les sources à Bruxelles? Avez-vous des connaissances sur les eaux souterraines ou sur le patrimoine lié à l’eau? Connaissez-vous une source près de chez vous qui mériterait d’être mieux connue ou revalorisée? Vous souhaitez vous intéresser à ce sujet ou collaborer à ce projet?

Pour cette quatrième balade 'retour aux sources' nous avons opté pour le Rouge-Cloître et ses alentours.

Nous partirons à 15h (précise) de la fontaine du Rouge-Cloître pour aller découvrir les sources du Rouge-Cloître, la source du Sylvain, la source de l’empereur et la source des Trois Fontaines.

Nous aurons amplement le temps de discuter de la meilleure manière d’avancer et préparer la suite du projet.

Venez-vous ressourcer avec nous au cours de cette activité!
 
     
     
  INFOS PRATIQUES

Quand:
mardi 28 août 2018 de 15h à 18h
Départ: 15h (précise) à la Fontaine du Rouge-Cloître (rue du Rouge-Cloître à Auderghem)
Langue: français et néerlandais
Coût: 3 € à verser sur le compte de Coordination Senne IBAN BE21 0014 5041 2203 2203
Inscription: inscription préalable nécessaire via le formulaire de contact
(mentionnez le nombre de participants et 'activité sources 28 août 2018')

En savoir plus sur le sujet >
 
     
foto  
Cette activité est organisée par Coordination Senne,
groupe de travail et partenaire d’Escaut sans Frontières,
avec la collaboration et/ou le soutien de:




Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'information, cliquez ici.