logo
banner

Cours d'eau bruxellois

Le canal de la Senne

(retour vers l'aperçu >)



Au cœur de la Belgique, s'étend un canal qui relie Charleroi à Bruxelles et Anvers. En fonction des lieux où il passe, on le nomme canal Charleroi-Bruxelles, Port de Bruxelles, canal Maritime Bruxelles-Escaut ou encore canal de Willebroek. Pourtant, il s'agit bien d'une même voie d'eau qui entretient de nombreux liens tant historiques qu'actuels avec la rivière qui lui est parallèle entre Seneffe et Wintam : la Senne. C'est la raison pour laquelle nous parlons volontiers du 'canal de la Senne'.

Le nouveau cours d'eau de Bruxelles et ses nouvelles fonctions

Depuis le voûtement de la Senne, le canal est devenu LE cours d'eau de Bruxelles. A l'heure actuelle, suivant les préceptes de la Directive Cadre Européenne sur l'eau qui promeut une approche intégrée des cours d'eau, il est nécessaire qu'en plus de sa fonction pour le transport de marchandises, plus d'attention soit accordée aux autres fonctions moins connues du canal:

  • Une logistique intelligente au service de la ville: les marchandises qui arrivent à Bruxelles par bateau et ressortent de la Région (et ses environs) en camion doivent être réduites au maximum au risque d'encombrer les routes bruxelloises et augmenter la pollution en ville.
  • La prévention des inondations: le canal joue un rôle essentiel dans la gestion de l'eau et la prévention des inondations. Les liens entre la Senne et le canal permettent à la rivière de déborder dans le canal en cas de fortes crues et d'ainsi prévenir les inondations en ville. D'autres déversoirs de plus petite taille permettent également aux collecteurs de déborder dans le canal plutôt que dans la ville.
  • La mobilité douce: le canal est un axe sûr et plat pour la mobilité cycliste. Sur toute la longueur du canal, de nombreux tronçons de pistes cyclables ont déjà été aménagés pour permettre aux cyclistes de pédaler dans l'axe nord-sud en toute sécurité. La réalisation des chaînons manquants doit permettre de compléter ce réseau de mobilité douce essentiel.
  • Récréation et tourisme doux: les croisières touristiques et éducatives guidées permettent aux bruxellois, écoliers, navetteurs et touristes de découvrir Bruxelles depuis l'eau et de faire connaissance avec le canal. Leur rôle est essentiel pour mieux le faire apprécier.
  • Son potentiel 'vert' et 'bleu' pour la biodiversité: Bruxelles est potentiellement une capitale verte, mais il y a paradoxalement un manque cruel d'espaces verts dans les quartiers centraux. Le canal peut jouer un rôle prépondérant à ce sujet et devenir un corridor écologique 'vert' et 'bleu' au cœur de la capitale qui permet aux animaux et aux plantes de se déplacer jusqu'au cœur de la ville.
  • Un nouveau centre pour la Région: avec des lieux publics de rencontres ou il fait bon se détendre, se promener et travailler. Un lieu qui rassemble les Bruxellois au bord de l'eau.

La zone du canal est LA zone en chantier de la Région Bruxelloise et c'est aujourd'hui qu'il faut bien penser son futur pour en maximaliser les potentialités. Une meilleure intégration du canal dans la ville: voilà le défi auquel Bruxelles est confrontée aujourd'hui.

En savoir plus:
Coordination Senne >>

Croisières guidées:
Brussels by Water >>
La Fonderie >>